jeudi 29 novembre 2012

Coup de coeur : Les fleurs brûlées



Monfils, Nadine

Les fleurs brûlées

Mijade, 2009

978-2-87423-006-6


Nous sommes au XVIIe siècle, Marie-Madeleine ne demande qu'une chose... oublier sa mère, la célèbre empoisonneuse ... la Marquise de Brinvilliers. Un jour, elle reçoit un mystérieux paquet. Depuis l'ouverture de celui-ci, elle découvre le passé de sa mère.

Nous retrouvons les décors de l'histoire ainsi que les coutumes de la cour et la vie parisienne de l'époque. A travers des personnages ayant existé, le roman a une belle allure et l'écriture défile sans aucune difficulté. Une énigme bien menée.
  
Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle a écrit et réalisé le film Madame Édouard, avec Michel Blanc, Josiane Balasko, Dominique Lavanant...
Auteure d'une quarantaine de romans - dont des polars à la série noire - et de pièces de théâtre, elle a monté sa société de production. Son thriller Babylone Dream, paru chez Belfond.a obtenu le prestigieux Prix Polar de Cognac.



jeudi 8 novembre 2012

Coup de coeur : Remue-ménage chez Madame K



Erlbruch, Wolf

Remue-ménage chez Madame K

Milan jeunesse, 2008

978-2-7459-3238-9



Une épouse exemplaire qui n’hésite plus à trouver du temps pour elle. Nous trouvons dans cette histoire simple de la vie de tous les jours comment une épouse dévouée à toutes les tâches ménagères peut passer au stade « J’en ai marre ! » et « C’est à moi de prendre du bon temps maintenant ! ». 

L’auteur glissa sa plume comme s’envole l’héroïne de cet album… Madame K. Nous ressentons très vite les moments d’apaisements et de liberté que prend cette dame hors du commun. Les mots et phrases, clairs et limpide comme la gaîté de cet ouvrage sont rejoints par des illustrations au style naïf et débordantes de couleurs pastel. Un éventail de bonheur !

Wolf Erlbruch est né à Wuppertal en 1948, il fait partie des illustrateurs les plus célèbres en Allemagne. Ses livres d’enfants sont très connus et ont reçu de nombreux prix. C’est en 1967 que
Wolf Erlbruch commence ses études d’arts graphiques et design à Essen, le dessin étant sa matière principale. A la fin de ses études, il commence à travailler comme illustrateur dans la publicité. A la fin des années 80, Wolf Erlbruch commence à écrire et à illustrer des livres pour enfants. Grâce à leurs traits incomparables, ses oeuvres sont accueillies avec enthousiasme aussi bien par les enfants que par les adultes. Wolf Erlbruch expérimente différents matériaux comme par exemple de la vieille levure, des motifs de papier peints, des jeux avec des chiffres et des tampons aux motifs étranges.
Pour ses dessins, il utilise divers instruments de dessin comme le pinceau, la plume, la craie et les différentes sortes de papier. Tout ceci confère un style original à ses dessins inspirés du monde
animal comme le lapin, l’ours et le chien. A partir de 1990, Wolf Erlbruch enseigne à l’école d’Arts Appliqués de Düsseldorf et depuis 1997 il est professeur à l’Université de Wuppertal, ville où il vit également avec sa femme et son fils Léonard. Parmi ses albums les plus connus : « De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête », « Moi papa ours », «le canard, la mort et la tulipe ».