jeudi 27 février 2014

Coup de coeur : Le balayeur de poussière

Chèvre, Mathilde
Le balayeur de poussière
Lirabelle, 2005
2-914216-31-9
A partir de 3 ans
Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) - Myriam

Perchée au milieu des antennes de télévision et des bruits de klaxons, une petite maison abrite un homme. Cet homme n’est autre que le balayeur de poussière. Chaque jour, sa tâche consiste à nettoyer les rues du Caire. C’est un travail sans fin, mais qui lui plaît, car au milieu des poussières… il y a des secrets… des petits bouts de papiers que notre balayeur va lire, sans savoir lire toutes les nuits. Le livre est bilingue en français et en arabe, il se lit dans le sens de lecture française, mais l’histoire est construite en boucle et peut se lire sans fin, comme le travail sans fin du balayeur de poussière. L’auteure restitue l’ambiance du Caire au travers d’un texte phrasé oriental. Les illustrations reflètent la couleur du désert et la chaleur du soleil. Enseignante en arabe à l’université Aix-Marseille (AMU), Mathilde Chèvre est doctorante à l’Institut méditerranéen de recherche et d’études sur le monde arabe et musulman. Sa thèse de doctorat est consacrée aux albums de jeunesse dans les pays arabes. Tout en voyageant autour de la Méditerranée, elle illustre et écrit des livres pour enfants.

vendredi 14 février 2014

Coup de coeur : Holden, mon frère

Chiarello, Fanny
Holden, mon frère
Ecole des loisirs, 2012
(Médium)
978-2-211-20870-3
Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) - Myriam



Issu d’une famille ou l’amour parental brille par son absence, Kévin, adolescent de 14 ans se sent seul. Souvent à la rue, son chemin, par hasard, va aboutir à la Bibliothèque municipale. Issu d’une famille où la culture n’a vraiment pas sa place, il prend le risque d’y entrer. A l’intérieur, il fait chaud. Il apprécie très vite le fait qu’on le laisse tranquille, mais ne s’intéresse pas spécialement aux livres. Pourtant, le sort en décide autrement. Une mamie énergique va le guider vers la lecture. Kévin prend conscience que les mots et les phrases sont des moyens d’évasions et une ouverture sur le monde. L’émancipation à la lecture a un rôle bien présent dans ce roman. L’auteur, par une plume touchante et solide prouve qu’il y a toujours un espoir pour les moutons noirs. Une histoire qui se dévore ! Fanny Chiarello est née à Béthune en 1974 et vit aujourd'hui à Lille. Elle est l'auteure de plusieurs romans et recueils de poésie publiés par de petites maisons d'édition.

lundi 10 février 2014

Coup de coeur : Dingo et le sens de la vie

Desarthe, Agnès
Dingo et le sens de la vie
Ecole des loisirs, 2012
(Mouche)
978-2-211-20960-1
Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) - Myriam


Des bébés linottes, c’est bien connu n’ont aucune mémoire. Surtout si un de ceux-ci tombe hors du nid et… sur la tête. Cherchant de la nourriture, Dingo rencontre Pacha, le vilain chat. Un tête à tête qui aura pour conséquence de mettre Pacha dans tous ses états. Comme l’histoire « Le vilain petit canard », il deviendra la risée du quartier. Il s’aventure, la queue entre les pattes et trouve refuge auprès de Vénus, une vache aux formes arrondies, polie et pleine de sagesse. Un seul titre pour deux histoires drôles dont les fins feront réfléchir les enfants sur le sens de la vie. Petit ouvrage illustré de dessins naïfs aux couleurs tendres. Un vrai bonheur de le découvrir. Née en 1966 à Paris, Agnès Desarthe, agrégée d'anglais, est romancière et traductrice. Elle a notamment écrit Un secret sans importance (prix du Livre Inter), Mangez-moi et Dans la nuit brune (prix Renaudot des lycéens). Tous ses romans sont disponibles en Points.


vendredi 7 février 2014

Coup de coeur : C'est quoi cette grosse bête ?

Elina, Maria
C’est quoi cette grosse bête ?
Petites bulles éditions, 2013
978-2-9537483-2-1
Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) - Myriam


Un album sans texte dévoilant un graphisme aux tons gris et quelques pointes de couleurs. L’histoire nécessite la présence d’un adulte qui accompagnera l’enfant pendant tout le déroulement de cette aventure : une petite fille joue dans la campagne enneigée. Deux autres enfants, excités viennent la chercher dans le but de lui montrer un gros animal plein de poils et de griffes dormant dans une grotte. En vain, ils essayent  de le réveiller… le temps passe, le printemps pointe son nez… Selon son imagination, l’enfant entrera dans l’histoire grâce au talent de l’illustratrice, Maria Elina, qui par son coup de crayon  guidera le jeune lecteur et l’incitera à établir des liens entre les images. Née à Buenos Aires, en Argentine, en 1975. Maria Elina a étudié le design du son et de l’image à l’Université de Buenos Aires et complété cet apprentissage par la participation à plusieurs workshops. Elle se consacre aujourd’hui entièrement à son travail d’illustration et collabore avec plusieurs journaux et galeries.


jeudi 6 février 2014

Coup de coeur : Trois contes cruels

Sylvander, Matthieu
Trois contes cruels
Ecole des loisirs, 2013
(Album de l’Ecole des loisirs)
978-2-211-21394-3
Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) - Myriam


Voici un album qui vaut le détour… Trois contes où se mêlent poireaux, carottes et autres légumes du potager. Des légumes pas très malins et très naïfs… Ils rêvent d’évasion et pour arriver à leur but, ils n’hésitent pas à se jeter dans la gueule du premier venu. L’amour entre différents légumes est bien présent dans l’un des contes, mais… à quel prix ! Cela ne se fait pas dans le monde « Potager »… et ils sont prêts à s’entretuer pour des histoires stupides. L’auteur en quelques phrases avec la complicité de l’illustrateur Perceval Barrier nous laisse sans voix, délivrant des contes dignes de « Jean de La Fontaine ».  Une imagination débordante de vérité… un vrai régal dans un saladier rempli d’humour et de rires. Matthieu Sylvander, né en France en 1969 est Sismologue, en poste à l’Observatoire Midi-Pyrénées à Toulouse et auteur d’ouvrages pour la jeunesse. Perceval Barrier est né à Lézignan-Corbières en 1983. Il a grandi dans le midi et a étudié le graphisme à l’ÉSAD d’Amiens. Depuis il est graphiste indépendant à Paris.