jeudi 30 avril 2015

Coup de coeur : Le ça

Escoffier, Michaël
Le ça
Ecole des Loisirs, 2013
(Loulou & Cie)
978-2-211-21426-1

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) – Myriam


Un album ou l’humour est au rendez-vous… La maman de Jules trouve une crotte abandonnée sur le tapis du salon… « Le ça » vient d’être découvert. Mais « Le ça » peut-il signifier uniquement « Le ça » ? De façon détournée, l’histoire a pour rôle de guider nos petits pour les petits dépôts dans le petit pot. Des illustrations et un texte simple  aideront votre enfant en douceur dans l’apprentissage de la propreté. Michaël Escoffier, né en France en 1970 est l’auteur d’une cinquantaine d'albums jeunesse, il a découvert la littérature jeunesse sur le tard. C'est la rencontre en 2006 avec l'illustratrice Kris Di Giacomo qui lui ouvre les portes des éditeurs. Ensemble, ils réalisent leurs premiers albums. S'en suivront d'autres collaborations avec différents illustrateurs comme Matthieu Maudet.

Coup de coeur : Armande la vache qui n'aimait pas ses tâches

Richard, Elodie
Armande, la vache qui n’aimait pas ses taches !
Auzou, 2011
(Mes grands albums)
978-2-7338-1731-5

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) – Myriam


Armande, une très jolie vache blanche aux taches noires est adorable. Elle est aimée de tous, produit un lait de qualité et habite une jolie ferme. Mais Armande est malheureuse, car elle n’aime pas du tout sa robe tachetée. Les autres animaux  de la ferme essayent de la persuader qu’elle est très belle avec ses taches. Rien n’y fait. Noémie, son amie décide de l’aider… Elodie Richard nous emmène dans une structure répétitive et l’utilisation de la rime en mettant en avant-plan les valeurs d’amitié. Les illustrations fines et humoristiques complètent les textes qui, solidement ancrés, respectent les thèmes concernant l’acceptation de soi et l’entraide. Coup de cœur pour l’humour qui se dégage de ce joli album.

jeudi 23 avril 2015

Coup de coeur : Le loup et la mésange

Bloch, Muriel
Bourre, Martine
Le loup et la mésange
Didier Jeunesse, 2014
(P’tits Didier. A petits petons ; 44)
978-2-278-07605-5

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) - Myriam


Un album au texte court, mais des illustrations hors du commun. La mise en évidence de morceaux de bois, feuilles, fruits, laines et puces électroniques éclate l’ancienne version qui se racontait surtout dans le sud-ouest de la France. Cette magnifique adaptation s’appuie sur une version entendue en Bretagne de la bouche d’Edouard Prigent. Un loup maigre et affamé parvient à avaler d’un seul coup une petite mésange. Dans le ventre du loup, ce petit oiseau mettra toute son énergie pour retrouver la liberté. Muriel Bloch est une conteuse française. Elle aime raconter en tous lieux, dans les musées ou les théâtres, les bibliothèques, les écoles, les prisons… Mais ce qui frappe énormément dans ce petit chef-d’œuvre, c’est la main de Martine Bourre… illustratrice qui détourne souvent de leur usage les objets simples qui font partie de notre quotidien. Elle n’hésite pas à mélanger les pastels et les gouaches avec les matières premières que mère nature nous offre au gré des saisons. J’ai adoré et vos enfants, sans aucun doute, apprécieront !

jeudi 16 avril 2015

Coup de coeur : Lili note

Costa, Sandra
Lili note
Lirabelle, 2006
2-914216-51-3
A partir de 6 ans

Bibliothèque centrale du Brabant wallon (FWB) - Myriam


Sandra Costa est née en France, en juillet 1969. Elle se demande toujours si cette date mémorable n’explique pas son petit côté dans la lune… Elle a fait un Marseille- Paris qui a duré 7 ans. Revenue dans le Sud en 1997, elle écrit aujourd'hui au soleil. Car elle aime habiller de mots papiers, objets, tableaux noirs, pour ceux qu’elle aime. Devenue Maman en 1996, elle invente pour sa fille Romane des petits bouts d’histoires qui grandiront avec elle. Avec Lili note, elle rend hommage à sa grand-mère. Sandra Costa aime se souvenir. Se souvenir ! Venons-en à cet album qui justement rappelle que nos aînés ont parfois des petits problèmes de mémoires. Quelques pages qui m’ont énormément touchée par leurs illustrations simples et un texte court qui en dit long. Un album qui aussi, ne manque pas d’humour… « Mamine a la maladie de l’oubli » ou bien « Ce doit être le grand bazar dans la tête de Mamine ». Menina, cette grand-mère perd un peu la mémoire… oui, mais seulement un peu… elle oublie le jour, le nom du chat. Peu importe, tout le monde l’aime. Et puis, il ne faut surtout pas oublier que parfois Mamine se souvient !